Bientôt

Sam 01 Avril, 00:00
> Lavage voitures. Lanvo'Jeunes
Mer 05 Avril, 00:00
> Mercredi Découverte. Océ'âne
Ven 07 Avril, 00:00
> Vendredi en famille. Océ'âne
Mer 12 Avril, 00:00
> Mercredi Découverte. Océ'âne
Ven 14 Avril, 00:00
> Vendredi en famille. Océ'âne
previous month Mars 2017 next month
L Ma Me J V S D
week 9 1 2 3 4 5
week 10 6 7 8 9 10 11 12
week 11 13 14 15 16 17 18 19
week 12 20 21 22 23 24 25 26
week 13 27 28 29 30 31

Les temps forts

Imprimer Envoyer

Préhistoire et histoire de Lanvéoc

La Grand'rue de Lanvéoc autrefoisDe l'époque mégalitique, subsiste un menhir, à Kersualet.
Les vestiges d'une villa gallo-romaine a été mis à jour à la Boissière et ceux de la voie romaine reliant Aquilonia (Quimper) à Gésogribate (Brest) via la rade de Brest ont été découverts entre Botsand et Kernaval
Du Moyen-Age à la Révolution, Lanvéoc (origine St Méoc, connu sous les vocables de Lanvéouc, Lanvéoc'h, Lanveau, Lanvoc ou Lanvaux) faisait partie de la juridiction seignoriale de Crozon.
Une motte féodale au Poulmic et un château à l'endroit du Fort actuel ont vu se succéder des comtes ainsi la famille de Ploeuc dont la devise « ENE HAG ENOR » (l'âme et l'honneur) a été reprise par la commune de Lanvéoc comme le blason de la famille d'Estaing.
Le port de Lanvéoc autrefoisLa proximité de la rade de Brest et de la marine est à l'origine de l'expansion de Lanvéoc. Grâce à la route royale Nantes-Hennebont-Quimper-Brest via Lanvéoc, l'activité commerciale du bourg (auberges, diligences, foires, moulins, four à chaux, construction et réparation navale...) et la population vont se développer et dans les campagnes, les fermiers seront navigateurs afin de répondre à la demande de transport des troupes, des civils et des marchandises, les barques s'échouant sur la petite ou sur la grande grève suivant le sens du vent. De nombreux personnages importants ont emprunté cette voie : ainsi le passage du roi de Siam est représenté sur la façade de la mairie.
En 1630, Richelieu décide de faire de Brest un grand port militaire. En 1692, Vauban projette d'ériger un fort à Lanvéoc à la place des ruines du château. De 1772 à 1775, Dajot le fera construire.
Le trafic maritime va faire un bond grâce à la construction de la cale (enfin!) en 1840 puis du môle en 1880 et d'une cale parallèle en 1892. Les vapeurs feront leur apparition.
L'église de Lanvéoc autrefoisL'église Ste Anne remplacera l'ancienne chapelle qui se dressait dans le cimetière, le pardon de sa patronne Ste Anne a lieu le dernier dimanche de juillet.
En 1872, Lanvéoc devient une commune indépendante de Crozon.
La présence militaire se précise quand la base aéronavale des hydravions s'installe au Poulmic à partir de 1930 et après la guerre, en 1946, c'est l'Ecole Navale qui y installe ses quartiers.
La Base et le Fort occupés pendant la guerre vaudront à la commune d'être bombardée 18 fois, à des habitants d'être tués ou blessés, à l'école des garçons d'être détuite ce qui vaudra aux écoliers de connaître pendant 10 ans « l' école en barraques » avant d'entrer dans l'école neuve en 1956. Autre conséquence de la guerre, une entreprise s'installe à la cale pour renflouer et découper les bateaux coulés en rade, offrant 150 emplois directs et une reprise de l'activité des commerçants et des artisants.
Après 1950, la grande-grève et la cale reviendront aux pêcheurs et de plus en plus aux vacanciers.